Crédits photos : Thomas Faverjon
Crédits photos : Thomas Faverjon
Crédits photos : Thomas Faverjon
Crédits photos : Thomas Faverjon

Théâtre

Tout public, à partir de 14 ans

Grande salle

Vies de papier

Mardi 15 décembre 2020

20h30

Une aventure documentaire filmée en direct, à la frontière entre la petite et la grande histoire, prétexte à un road movie émouvant à travers l'Europe.

Un jour de brocante à Bruxelles, Benoît Faivre et Tommy Laszlo font la découverte d’un album photo qui va changer leur vie. Sur les clichés, une femme qui porte le nom de Christa. Quelques indices laissent à penser qu’elle est née en 1933 en Allemagne et s’est mariée en Belgique. Et après ?

Alors que d’autres en seraient restés là, les deux amis se lancent le défi fou de retracer la vie de cette femme qui résonne avec leurs histoires familiales. S’ensuit un voyage en Europe sur les traces de Christa. Les images de l'album, vidéos tournées et cartes géographiques sont manipulées en direct et deviennent les sujets à part entière de cette aventure humaine. Un récit plein d'anecdotes et d'émotion qui rend visible les liens inextricables entre l’histoire intime et la grande histoire d’une Europe encore marquée par la Seconde Guerre mondiale. Une pépite à découvrir sans plus tarder !

De Benoît Faivre, Kathleen Fortin, Pauline Jardel, Tommy Laszlo
Avec Benoît Faivre, Tommy Laszlo

Production : La Bande Passante
Coproduction : MarionNEttes, Centre culturel André-Malraux, Le Carreau, La Méridienne, Espace Jéliote, Le Sablier, Théâtre Gérard-Philipe, Mil Tamm, T-Werk Potsdam, Moselle Arts Vivants, La ville de Bruxelles / Nuit Blanche, La Ville de Metz, Metz Métropole

Durée 1h20

Tarif D

La presse en parle

Le duo de la compagnie Bande passante a conçu, grâce à la vie en images d’une fillette dont ils ne savaient rien, un petit théâtre d’objets gracieux et délicat, alimenté par une enquête soigneuse sur sa vie et ses origines.

Libération

Juillet 2019

Emerge un autre récit, qui devient la chambre d’écho de la propre histoire des narrateurs et parfois de celle du public, stupéfait et ému.

Télérama

Janvier 2018