Crédits photos : Jeep Stey
Crédits photos : Jeep Stey
Crédits photos : Jeep Stey
Crédits photos : Jeep Stey

Théâtre

Grande salle

Rouge

Mardi 03 novembre 2020

20h30

Niels Arestrup incarne avec force le tragique d’une vie d’artiste, celle de Mark Rothko, peintre incontournable de la fin des années 1950 aux Etats-Unis.

À la même époque qu’Andy Warhol et Pablo Picasso, Mark Rothko s’impose comme chef de file de l’expressionnisme abstrait. Célébrés partout, ses grands aplats colorés se vendent à prix d’or. Pour autant, ses tourments ne cessent pas. En proie aux doutes de la création, il peint et pense en tragique. Sa relation à la toile, la réaction du public, son mépris pour les toiles cubistes ou pop art et sa concurrence avec Jackson Pollock l’obsèdent. Dans une interprétation d’une incroyable puissance, Niels Arestrup est un Rothko hanté par son art et sa quête d’absolu. Face à lui, un jeune assistant joué par Alex Moncorgé, d’abord impressionné, se lance dans une joute verbale passionnée avec cet ogre génial. De ce dialogue remarquable d’intensité où le peintre révèle ses obsessions artistiques nait un spectacle brut, direct et coloré comme les toiles de l’artiste auquel il fait honneur.

Niels Arestrup a reçu le Molière 2020 du meilleur comédien

De John Logan
Adaptation version française Jean-Marie Besset
Mise en scène Jérémie Lippmann
Avec Niels Arestrup, Alexis Moncorgé

Production : Théâtre Montparnasse, Acte 2 Production

Durée 1h40

Tarif B

La presse en parle

Niels Arestrup porte avec une puissance remarquable cette exigeance absolue pour son art. [...] Face à lui, Alexis Moncorgé incarne avec nuances et justesse ce jeune peintre fragile qui cherche à entrer en relation avec Rothko

France TV info

Octobre 2019

Niels Arestrup: "Je n'ai jamais été autant amoureux d'un rôle !"

RTL

Novembre 2019